En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos besoins. En savoir plus

Vous êtes ici : www.masolutionpellets.com > Actualités > Chauffage au bois : quelles aides financières en 2017 ?


Chauffage au bois : quelles aides financières en 2017 ?

 

Si les travaux de rénovation énergétique permettent de réaliser des économies d’énergie et de budget, ils nécessitent un investissement de départ non négligeable. Heureusement, diverses aides financières existent pour accompagner cet effort. Avant de vous équiper d’un système de chauffage au bois, tour d’horizon des aides financières qui vous sont proposées en 2017.

 

 

Aide financière pour vos travaux : le CITE

Le CITE ou crédit d’impôt pour la transition énergétique a été prolongé jusqu’en décembre 2017. Cette aide est applicable au chauffage au bois, sans conditions de revenus.

infographies - les aides financières pour votre chauffage

La TVA à taux réduit

Lorsque vous installez un appareil de chauffage au bois, une aide peut vous être accordée sous la forme d’une TVA à 5,5 %. Pour être éligible, le logement concerné doit être achevé depuis plus de deux ans et vous devez en être le propriétaire occupant, le bailleur ou le locataire.
 
Cette TVA réduite s’applique aux matériaux et à l’installation de votre appareil, mais aussi aux travaux induits, comme la création d’un conduit d’évacuation de fumée nécessitant d’adapter la toiture, la pose de ballons d’hydro-accumulation pour une chaudière bois, le tubage ou encore la remise en état du plafond. Lors des travaux, l’aide financière est directement appliquée sur la facture par l’entreprise chargée de l’installation. Par la suite, l’achat de vos bûches et de vos granulés de bois bénéficie également d’une TVA réduite, à 10 % cette fois.

 

L’éco-prêt à taux zéro

Également appelé « éco-PTZ », ce dispositif donne accès à un prêt à taux zéro pouvant atteindre un montant maximal de 30 000 €. Ce prêt est accordé aux propriétaires occupants et bailleurs afin de financer des travaux de rénovation énergétique. Concernant le chauffage au bois, cette aide est compatible avec l’achat d’une chaudière bois classe 5, d’un poêle à bois, d’un foyer fermé ou d’un insert de cheminée, à condition de répondre à des critères de performance précis.
 
Attention : pour avoir droit à ce prêt à taux avantageux, vos travaux doivent être assurés par des entreprises ou des artisans certifiés RGE (Reconnus garants de l’environnement).
 

Les autres aides

Si vous souhaitez vous équiper d’un chauffage au bois, d’autres aides existent pour alléger vos dépenses. La prime énergie fonctionne pour l’achat d’une pompe à chaleur, tout comme certaines aides fournies par les régions et les collectivités territoriales. Enfin, pensez également aux aides de l’ANAH (Agence nationale de l’habitat) pour bénéficier d’un coup de pouce et rentabiliser votre investissement plus rapidement.
 

 

N’hésitez pas à vous renseigner et commandez vos pellets au meilleur prix sur masolutionpellets.com 
 

Pour aller plus loin :

Chauffage au bois : quels sont les avantages ? 
Chauffage au bois : des économies grâce à la chaudière à granulés
Granulés de bois : 8 critères pour bien choisir